Visioconférences de la fondation TARA Expéditions

Dans le cadre d’une campagne de visioconférence sur l’océan organisé par la fondation TARA Expéditions, les élèves de 4ième du collège René Cassin ont pu suivre une visioconférence d’une chercheuse du Centre Scientifique de Monanco sur le  problème de l’acidification des océans et une autre sur l’élévation du niveau des océans due au réchauffement climatique présentée par Anny Cazenase, chercheuse au Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiale (LEGOS) à Toulouse.

En effet les rejets de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère liés aux activités humaines : transport, chauffage, industrie,  ont augmenté de façon considérable depuis le début de l’ère industrielle et sont une des causes de l’augmentation de l’effet de serre entraînant le réchauffement climatique.

Mais ce CO2 ne reste pas uniquement dans l’atmosphère, il est en effet en permanence absorbé par les océans et sans eux le réchauffement serait encore plus important. L’augmentation du CO2 atmosphérique s’accompagne d’une augmentation de la quantité de CO2 dans les océans qui, une fois dans l’eau de mer, va se dissoudre. Comme c’est un gaz acide, il va provoquer une acidification de l’eau de mer.  Ces modifications vont  déstabiliser certains organismes marins qui vivent dans ce milieu et notamment les coraux.

A l’issue de la conférence les élèves ont pu directement poser leurs questions à la chercheuse.

Après la visioconférence sur l’acidification des océans, ce fut au tour des cinquièmes de suivre une conférence en directe sur le réchauffement climatique et à un problème lié à la montée des eaux : les réfugiés climatiques.

Ce moment d’échange en direct avec un chercheur sur le terrain, a permis de faire prendre conscience  aux élèves de ce problème qui va devenir une réalité, malheureusement, de plus en plus sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.